Partagez | 
 

 I'll let you see my wilder side if I can see your bones ― abrava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
night creeper
avatar
Abraham Hawkinson
⊹ POSTS : 76 ⊹ ARRIVÉE : 06/12/2014
⊹ AVATAR : † ash stymest ⊹ CRÉDIT : † class whore & tumblr & whorecrux

⊹ JOB, OCCUPATION : † inksmith (tatoueur) ; il joue aussi de la batterie à ses heures perdues.
⊹ QUARTIER : † downtown
⊹ STATUT : † veuf à sa façon, il s'égare dans une nouvelle tempête
⊹ PSEUDO/PRENOM : † whorecrux mais vous pouvez m'appeler mary
MessageSujet: I'll let you see my wilder side if I can see your bones ― abrava   Dim 7 Déc - 18:31


― I'll let you see my wilder side if I can see your bones ―


C'est une soirée foireuse. Tu le sais, parce que t'as provoqué toutes les emmerdes dans lesquelles tu te retrouves à présent. T'aurais pu éviter de venir ici, parce qu'après tout, tu savais très bien que c'était un repère à Day Trotter... putain de Day Trotters. T'aurais pu éviter de boire, éviter de vouloir chercher les embrouilles aussi. T'aurais pu laisser cette fille tranquille, parce qu'elle discutait juste avec un type que tu ne peux pas encadrer, c'est aussi simple que ça. A la place, t'es allé la draguer, sous le regard mauvais des foutus guignoles de Day Trotters... more like gay trotters. Au final, ça s'est terminé en rixe, comme d'habitude, rien de surprenant là dedans. C'est une soirée foireuse et tu te débats pour que le videur te lâche, tu gueules « C'est bon, bordel, chill » et t'as bien envie de lui envoyer ton poing dans les dents, mais 1. il est gigantesque et 2. t'as déjà mal à la main d'avoir frappé un type cinq minutes plus tôt... D'autant qu'il t'écoute, le videur, il te lâche... il te balance, plutôt, contre le mur, avant de faire volte-face pour se casser.

Tu te redresses, les Day Trotters sont partis. T'avances, pour vérifier, tu t'approches de la ruelle derrière le bar et d'un coup, tu te retrouves à sourire. Ouais, ils sont partis, mais pas elle, pas la mignonne petite serveuse que t'as emmerdé pendant qu'elle bossait. Elle est dans la ruelle, en pause ou ayant terminé son service, tu ne sais pas, il est tard. Tu passes une main dans tes cheveux, puis devant ton visage pour faire retomber ton sourire mauvais. A cause des autres abrutis, tu t'es fait jeter dans la rue, ça avait l'air de les emmerder que tu tournes autour d'elle... un plus un, tu y retournes, tu t'approches, c'est trop facile, il suffit que tu t'arranges pour qu'elle s'entiche de toi et le type qui en pinçait pour elle et que t'as frappé avant de faire foutre dehors pétera surement les plombs. C'est ce que tu cherches. Le chaos, les emmerdes et accessoirement, une conquête de plus pour réchauffer ta peau pendant quelques heures.

_________________
― resident asshole ―

We are the jack-o-lanterns in July setting fire to the sky. Here comes this rising tide, so come on : put on your war paint. Cross walks and crossed hearts and hope-to-dies, silver clouds with grey linings. So we can take the world back from the heart-attacked. One maniac at a time, we will take it back. You know time crawls on when you're waiting for the song to start so dance alone to the beat of your heart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
day trotter
avatar
Ava Nightingale
⊹ POSTS : 54 ⊹ ARRIVÉE : 02/12/2014
⊹ AVATAR : magdalena zalejska ⊹ CRÉDIT : © Yumiita.
⊹ STATUT : « t'approches pas trop de moi. »
⊹ PSEUDO/PRENOM : amphétamines, c.
MessageSujet: Re: I'll let you see my wilder side if I can see your bones ― abrava   Lun 15 Déc - 3:17

« - Tu corresponds à mes critères esthétiques.
Tu as la beauté diaphane et la désespérance d’une beauté tragique.
Tu comprends ce que je suis en train de te dire ?
- Tu veux me sauter ?
- Peux être mais je le dis d’une façon poétique. »
Le Big Game. La nuit quand il est tard, il y a des fantômes et des nues. Des fantômes qui secouent tout, qui renversent les chaises, qui pètent les plombs, qui retournent les tables. Ils s'accoudent au bar et t'es presque obligée de leur essuyer la morve qui leur coule du nez. Ce sont des fantômes, qui effraient un peu Ava. Ava la gentille, ava le douce, ava la belle. Celle qui passe son temps à sourire. Jusqu'au crépuscule avec les trotter, et jusqu'à l'aurore ici. Elle se force. Pour deux trois sous, elle fait ça. Et ça paye. Ca paye avec les gars, en tout cas. Ils s'accrochent, à ses grands yeux bleus comme si le ciel s'y était perdu, quand ils sont un peu trop ailleurs. Ils lui disent des choses qui n'ont plus aucun sens, et ils agrippent leur vilaines mains à son tablier. "Allé un p'tit baiser?" Mais ava, l'autre, celle de la nuit, elle n'a peur de rien. Elle les rejette et ça en fait rire plus d'un. Surtout les quelques day qui viennent ici après leurs longues journées passées à graffer les rues de LA. Comme Thomas. Thomas ou ce mec trop sur de lui, au sourire carnassier et la légère barbe toujours en train de gratter. Thomas qui s'approprie Ava. Parce que la petite Nightingale est toujours d'accord, elle ne dit jamais rien, elle secoue bêtement la tête à chaque idée. Alors évidement, quand quelqu'un s'approche trop d'elle, ça a tendance à partir pas très bien. Ça retourne le bar, il y a des coups qui vont on sait plus trop ou, ça fait juste mal. Et les bouts de verres cassés aux creux de ses mains. Puis ça se calme, ça a disparu. Tout a disparu, il n'y a plus que des fantômes. Partout, autour d'elle. Des fantômes qui chuchotent, encore, l'écho de ce qu'il y avait.
Même ava quitte le bar.

Elle est blonde, elle est brune, qu'est ce qu'on en sait il fait noir.
Ses mains sont rouges, à chercher quelque chose enfoui dans son sac, et son cul froid contre la brique. On la distingue à peine, ava, y'a même pas de lumière par ici. C'est comme si tout est éteint, tout, y compris son sourire. On aurait du mal à la reconnaître, sans. Ses traits paraissent plus légers ainsi, ou lourds, c'est difficile à dire. Mais reste toujours cette certaine harmonie. C'est juste... différent. On la voit autrement.
Et lui aussi, qui n'est qu'une ombre. Une ombre qui avance petit à petit, qui s'agrandit en devenant presque réelle.

_________________

oh, wow, lovely.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I'll let you see my wilder side if I can see your bones ― abrava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'll let you see my wilder side if I can see your bones ― abrava
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» London's Dark Side [+18 ans] - RPG Surnaturel / City
» hello from the other side. athéna
» walk you through the dark side of the morning (farokh)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUR DEAL. :: LOS ANGELES :: CENTRAL :: downtown LA-