Partagez | 
 

 Damian ⚡ To be continued.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
los angeles dude
avatar
Damian Keating
⊹ POSTS : 17 ⊹ ARRIVÉE : 04/12/2014
⊹ AVATAR : Charlie Rowe. ⊹ CRÉDIT : Vendetta.

⊹ JOB, OCCUPATION : Lycéen & livreur.
⊹ QUARTIER : Harbor city.
⊹ STATUT : Dans une relation exclusive avec son skateboard.
⊹ PSEUDO/PRENOM : WaW.
MessageSujet: Damian ⚡ To be continued.   Jeu 4 Déc - 21:32


~ damian jacob keating ~
your soul is you and they can never cut into your soul.

⊹ don't get too close, it's dark inside
nom ⊹ keating, il paraîtrait que ce nom viendrait de l'autre côté de l'océan. prénom(s) ⊹ damian, allez savoir pourquoi et jacob comme son grand père avant lui. surnom(s) ⊹ dam' surtout et dj par ses amis. age ⊹ dix sept petites années. nationalité ⊹ canadienne puisqu'il est né à Toronto. origines ⊹ anglo-canadienne du coup puisque son père a de belles racines anglaises. date et lieu de naissance ⊹ sept juin mille neuf cent soixante treize, Toronto, Canada. sexualité ⊹ les filles, il n'y a que ça de vrai. Et les skateboards mais ça, c'est une autre affaire. côté coeur ⊹ Il était vide jusqu'ici mais les choses changent apparemment. métier/études ⊹ lycéen mais il est aussi livreur à domicile dans la restauration, ce qui fait la fierté de son père d'avoir un garçon travailleur comme lui. quartier ⊹ harbor city. groupe ⊹ angelenos. chanson favorite ⊹ the doors - riders on the storm. avatar ⊹ Charlie Rowe. crédits ⊹ unknown, sur tumblr, la base.



⊹ light up the world
Il paraît que toutes les belles histoires débutent par "Il était une fois" et se terminent par "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants". Entre les deux, on n'en parle pas par contre. Quand on résume le cours de sa vie, on récite le premier vers et puis le dernier et le reste, on laisse de côté. C'est comme quand on fait un marathon... Quelle importance qui était premier au septième kilomètre ou au vingt cinquième? Ce qui compte, c'est le vainqueur. C'est la fin. Et les abandons du départ. Ce qui se passe entre la minute zéro et l'ultime seconde, on l'oublie vite. Et là, vous vous dites, il va nous la faire à l'envers et nous raconter le jour de sa naissance et le jour de la naissance de son troisième gamin avec la femme de sa vie. Clap de fin. Rentrez chez vous... Pas tellement, non. Je n'aurais pas franchement d'intérêt à vous raconter le jour de ma naissance puisqu'il faut se le dire, un accouchement, cela n'a rien de très glamour. Vous avez déjà vu une nana à l'agonie pendant dix heures d'affilée être heureuse d'être là? Pas moi. En tout cas, pas ma mère. Il faut dire que je l'ai bien emmerdé quand je suis né. C'était con mais il a fallu que je lui apporte des complications incompréhensibles, je ne pourrais même pas vous dire le nom chirurgical du procédé, tout ce qu'il y a à savoir, c'est qu'elle n'a plus jamais pu faire d'enfants après moi. Et ça, c'était que le début. Si je passais directement à la fin, soit à aujourd'hui, vous croyez vraiment que vous serez capables de déduire l'essentiel sur moi? Pas vraiment, à mon avis. Je peux vous dire qu'aujourd'hui, j'ai encore un épi de trois mètres de long le matin, je me suis déjà rasé la tête, j'ai seulement dix sept ans mais je suis toujours pas champion du monde de skateboard et je n'ai pas inventé l'eau chaude non plus étant donné que je suis encore au lycée et que je livre des plats préparés. Ouais, ça, c'est la fin de mon histoire, enfin la fin à ce stade puisque demain est un autre jour. Et qu'est ce que vous savez de moi au final? Que j'ai une coupe de cheveux merdique probablement, que j'ai failli détruire les espoirs de ma mère d'une famille nombreuse et que je suis un ado en crise, peut être. Et là vous en déduisez une seule et une unique chose: ce type est un loser de première. Tort ou raison... Je vous laisserais décider une fois que je vous aurais conté ce qu'il y a au milieu: l'histoire du mec qui a vraiment couru ce fichu marathon de la vie. Parfois avec une longueur d'avance sur le chrono, parfois sur un fil rouge au bord de la disqualification. Mais comme on le dit, l'important, c'est de participer pas vrai? Et de pas abandonner. Cela non, je n'ai pas abandonné. Je suis encore dans la course et il y a de fortes chances que j'y reste jusqu'à ma mort... Si ceux qui comptent m'en laissent l'occasion.

Il neigeait ce jour là, enfin, ce n'était pas vraiment significatif étant donné qu'il neigeait constamment à Toronto lorsqu'on passait le mois d'octobre. Damian aimait le froid, il aimait la neige... Ce qu'il n'aimait pas par contre, c'était voir ses parents se déchirer depuis des semaines, eux qui semblaient toujours si heureux avant cela. A vrai dire, peut être qu'il avait été aveugle à leur malheur vu que le problème était ancré profondément dans les racines de leur famille. Cela datait du jour de sa naissance, clairement. Bien entendu, le jeune homme ne l'avait pas su mais une décennie plus tard, il comprenait les problèmes du monde adulte, ou du moins, il pensait comprendre. A vrai dire, ce qu'il avait retenu des disputes à rallonge, c'était que son père voulait d'autres enfants... En sachant fort bien que sa femme ne pouvait plus aider en la matière parce que Damian était là, lui, mais qu'un accouchement difficile avait ruiné tout espoir de fertilité future. En contrepartie, la matriarche voulait que son cher mari travaille moins, il s'y refusait bien entendu. Ce qu'il fallait savoir sur le père de Damian, Lloyd, c'était que son travail, c'était sa vie. Il était flic, c'était une tradition familiale apparemment, son père avant lui était flic et son grand père aussi. On ne luttait pas contre la génétique, paraît il. Il avait des horaires de dingue et si Damian semblait s'y faire, sa mère un peu moins. L'équilibre familiale était précaire, l'enfant s'en rendait compte... Enfin, enfant était un bien grand mot étant donné qu'il avait douze ans depuis l'été passé. Damian avait déjà conscience que son père le voyait comme un futur inspecteur de police, toujours à ralentir le crime en grand maître. Le jeune garçon se voyait différemment, sa réalité était ailleurs. Dans les nuages, au sens figuré du terme. Damian était un rêveur, il adorait observer les oiseaux parce qu'être eux... Et bien, c'était ce qu'il voulait. La liberté, l'indépendance, c'était tout lui. Déjà gamin, il était le premier à vivre dans son petit monde et le jour où il avait compris qu'être marginal n'était pas un idéal de vie, il avait accepté, quoique difficilement. Aujourd'hui, il regardait par la fenêtre la neige tomber et il rêvait. Encore. Alors que les plaintes stridentes de ses parents en fond sonore auraient dû déranger sa quiétude feinte. Mais non. Finalement, il grimpa jusque dans sa chambre, s'assit sur son lit et attendit. Il ne savait pas vraiment quoi mais on toqua à la porte quelques minutes plus tard. Damian aperçut le visage de sa mère dans l’entrebâillement de la porte. Elle avait pleuré, il le voyait bien. Elle s'assit à ses côtés, refoulant un sanglot. "Je suis désolée pour tout ça, chéri... Ton père et moi... On va devoir faire une pause, Dam', juste pour voir si on s'aimera encore après tout ça. C'est pas ta faute, tu sais, ne crois jamais ça, c'est la vie qui est mal faite... Je vais aller habiter chez grand mère quelques temps et tout reviendra à la normale. Je pourrais pas être là à Noël alors je te donne ton cadeau dès maintenant. Oublie pas que je t'aime surtout." Et elle sortit le paquet de derrière son dos en lui baisant le front, un sourire nostalgique sur le visage. Damian la regarda sans rien dire et finit par déballer le papier sans plus attendre. Il y découvrit ce qui changerait sa vie, à jamais. Son premier skateboard. A l'époque, il n'avait aucune idée de ce que c'était ou ce que cela aurait comme effet sur sa personne mais dès que l'objet se promena entre ses doigts, Damian sourit. C'était le début. Et le temps qu'il revienne sur Terre après avoir lâché l'objet de toutes les convoitises, la porte de sa chambre se refermait sous ses yeux, sans qu'il ne sache que c'était une des dernières fois qu'il reverrait sa tendre mère, l'instigatrice de son bonheur le plus profond et intense.

"Tu vas pas discuter Dam' et tu vas venir avec moi à Los Angeles... C'est pour mon travail et il est hors de question que je te laisse tout seul à Toronto, OK?" Son skate sous le bras, Damian regardait les étoiles au dessus d'eux alors qu'il regardait son père charger les cartons dans la voiture avant de monter à bord une fois l'affaire faite. Il sifflotait, ce qui semblait irriter le père prodige mais il n'en dit rien. "J'ai pas protesté, tu sais. Tu m'as déjà vu me plaindre? Je sais bien que t'as pas choisi la mutation, je te suivrais papa, t'en fais pas." Lloyd était toujours choqué du sérieux de son fils, en toutes circonstances. Maintes fois, il s'était attendu à des crises ou une rébellion quelconque parce que c'était cela l'adolescence mais avec Damian, ce n'était jamais vraiment venu sauf lorsqu'il lui refusait une sortie en skateboard pour une obscure raison. En fait, c'était simple, la mère de Damian s'était faite écraser par un chauffard et Lloyd avait tout simplement peur que le même sort ne s'acharne sur son héritage. Elle était toujours là avec eux, du moins son ombre. Lloyd la voyait dans les yeux de son fils, il la voyait dans la passion que Dam' avait pour ce sport de glisse qu'il ne comprenait pas. Il acceptait parce que Damian était assidu au lycée et qu'il avait un charme certain. Du charme, oui, parlons en. Il avait eu une certaine popularité lors de cette année, peut être parce qu'il avait vraiment acquis un savoir-faire précieux sur son skateboard. En tout cas, des tas de filles parlaient de Damian dans les couloirs de l'école. Il fallait dire qu'il avait un tas d'amis qui se lançaient comme lui dans les couloirs avec leur engin de malheur comme disaient les professeurs et cette petite bande ne cherchait pas à ce qu'on les regarde pas pour autant. En effet, même si des filles semblaient être intéressés par lui, Dam' était toujours relativement distant. Il ne s'intéressait pas vraiment à elles parce qu'elle ne semblait pas le mériter. Il restait toujours charmant et sa gentillesse le rendait facilement sociable et le tout sans négliger le travail scolaire. Damian était un prince, on pouvait le dire, sauf qu'il avait les défauts de sa mère, il semblait impatient, tombait vite dans la colère et pouvait être assez rancunier et susceptible, sauf que son père défaut restait sa réserve. Il semblait parler, oui, mais pas des choses qui importaient. Lorsqu'il en voulait à son père de sa sévérité, il n'en disait rien et ruminait en silence et c'était probablement pareil avec les filles, lorsqu'une lui plaisait, il n'en pipait mot... Parce que oui, à son arrivée à Los Angeles, un changement s'était opéré en lui. Damian avait découvert une sensation nouvelle mais probablement pas partagée. Cette douceur s'appelait Maebh, il lui avait demandé son chemin au détour du snack bar parce qu'il fallait le dire, Los Angeles était un labyrinthe pour un anglo-canadien qui n'était jamais sorti de son quartier auparavant. Il n'aurait jamais cru que la beauté de quelqu'un aurait pu le frapper d'émerveillement comme elle. Il l'avait revu maintes fois depuis ce jour là, c'était une belle amitié contre toute attente même si cette chaleur l'envahissait lorsque Damian sentait son parfum dans l'air autour d'eux. C'était enivrant, elle était enivrante, intéressante... Importante. Mais avec une autre, du moins, c'était ce qu'il pensait. Alors, Damian ne disait rien, il rentrait dans le snack à chaque fois après un au revoir timide, s'apprêtant à prendre son service en tant que livreur après les cours. Il ne s'arrêtait jamais, oh non, jamais puisque le soir venu, après le travail, il prenait son skate avec cet espoir un peu futile qu'il croiserait Maebh dans les rues désertes du quartier. Il la regarderait et lui crierait quelque chose comme "Regarde moi, aime moi!" Espoir toujours vain, il ne la croisait pas. A la place, il humait l'air du soir en ridant avant de vite rentrer à la maison où son strict policier de père l'attendait au garde à vous, on ne rigolait jamais avec l'autorité, pas chez les Keating. Jamais chez les Keating.



⊹ paper planes
pseudo ⊹ WaW ou spf disons que c'est fluctuant. prénom ⊹ même quand on m'appelle Albert, je débarque  :australie: . âge ⊹ plus proche des 20 que des 30, c'est que ça va. pays ⊹ France. comment as tu découvert our deal? ⊹  bazzart, l'ami des âmes perdues  :moustache: . ton avis sur le forum ⊹ Sh'per cool, sinon je serais probablement pas dans les parages  :canada1: . scénario ou personnage inventé? ⊹ scénario de Maebh. dernier mot ⊹  :nutella: oui, j'ai un problème avec ce smiley.


Si tu es un scénario:
[/i]
Code:
<a href="http://our-deal.bbfr.net/t38-m-charlie-rowe-i-wish-he-was-my-boyfriend"><pr>charlie rowe ⊹</pr></a> damian keating

Si tu es un personnage inventé:

Code:
<pr>avatar ⊹</pr> pseudo

© vendetta.

_________________
under my skin
You use your words as a weapon dear but your blades don't hurt when you have no fear. (⚡) northern lights.


Dernière édition par Damian Keating le Dim 7 Déc - 2:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
queen of disaster
avatar
Maebh Caulfield
⊹ POSTS : 83 ⊹ ARRIVÉE : 27/09/2014
⊹ AVATAR : ciara bravo ⊹ CRÉDIT : vendetta.

⊹ JOB, OCCUPATION : lycéenne.
⊹ QUARTIER : downtown l.a (central)
⊹ STATUT : celib
⊹ DOUBLE COMPTE : miles holden (tbs.) & charlie halter (wh.)
⊹ PSEUDO/PRENOM : .thanatos / clarisse
MessageSujet: Re: Damian ⚡ To be continued.   Jeu 4 Déc - 21:39

RIDERS ON THE STORM :aaa: bref, bienvenue toi, merci de prendre mon scénario, t'es génial :aaa: (rien que la partie prez du perso, là je kiffe :mdr: ) bref, yotem, bonne chance pour ta fiche :bigsex: :bigsex: :bigsex: :bigsex: :bigsex: :bigsex:

_________________
 ⊹ why don't you come on over, valerie?
well sometimes i go out by myself, and I look across the water, and i think of all the things what you're doing, and in my head i paint a picture. since i've come on home, well my body's been a mess, and i've missed your ginger hair, and the way you like to dress, won't you come on over ? stop making a fool out of me, why don't you come on over, valerie?› © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
los angeles dude
avatar
Priam Holden
⊹ POSTS : 102 ⊹ ARRIVÉE : 02/12/2014
⊹ AVATAR : jamie dornan. ⊹ CRÉDIT : vendettamazing (av.)
⊹ JOB, OCCUPATION : policier.
⊹ STATUT : divorcé.
⊹ PSEUDO/PRENOM : alaska ☆ justine. (oui, permet toi !)
MessageSujet: Re: Damian ⚡ To be continued.   Jeu 4 Déc - 21:44

l'avatar, le scenario, le nom I love you
bienvenue. :**:

_________________
☆ can't get you out of my mind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
black widow
avatar
Lisbonne Berry
⊹ POSTS : 80 ⊹ ARRIVÉE : 27/09/2014
⊹ AVATAR : lily collins ⊹ CRÉDIT : alaska ; tumblr

⊹ JOB, OCCUPATION : serveuse dans un diner et jpeux vous dire que ça paye mal
⊹ QUARTIER : eagle rock
⊹ STATUT : en couple avec la pomme empoisonnée
⊹ DOUBLE COMPTE : none for now
⊹ PSEUDO/PRENOM : OUR DEALtm/Chloé
MessageSujet: Re: Damian ⚡ To be continued.   Jeu 4 Déc - 23:50

bienvenue :bave:


je les ship tellement tous les deux omg :sex: très bon choix de scénario en tout cas :keur:


si t'as besoin de quelque chose, on est là :hero:

_________________

The love is a malefic poison, it destroy me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
los angeles dude
avatar
Damian Keating
⊹ POSTS : 17 ⊹ ARRIVÉE : 04/12/2014
⊹ AVATAR : Charlie Rowe. ⊹ CRÉDIT : Vendetta.

⊹ JOB, OCCUPATION : Lycéen & livreur.
⊹ QUARTIER : Harbor city.
⊹ STATUT : Dans une relation exclusive avec son skateboard.
⊹ PSEUDO/PRENOM : WaW.
MessageSujet: Re: Damian ⚡ To be continued.   Dim 7 Déc - 1:52

Merci bien les amis, vous êtes tous trop canons :bigsex:

_________________
under my skin
You use your words as a weapon dear but your blades don't hurt when you have no fear. (⚡) northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mister cupcake
avatar
Zachary Manfield
⊹ POSTS : 95 ⊹ ARRIVÉE : 27/09/2014
⊹ AVATAR : Dylan leplusbeau O'Brien ⊹ CRÉDIT : alaska

⊹ JOB, OCCUPATION : sexy barman
⊹ QUARTIER : westside bitchies !
⊹ STATUT : célibâtard
⊹ DOUBLE COMPTE : veronica, plussebellequelesautres
⊹ PSEUDO/PRENOM : metaphor aka marinou
MessageSujet: Re: Damian ⚡ To be continued.   Dim 7 Déc - 2:40

J'attends l'avis de Clarisse et elle te validera :coeur:

_________________


    Ça fait tellement du bien d’aimer les gens qu’on aime que ça finit par faire mal. Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. ~ Did you say it? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sk8er boi
avatar
Miles Holden
⊹ POSTS : 59 ⊹ ARRIVÉE : 02/11/2014
⊹ AVATAR : TBS. ⊹ CRÉDIT : VENDETTA.

⊹ STATUT : CELIBATAIRE
⊹ DOUBLE COMPTE : MAEBH CAULFIELD (C. BRAVO)
⊹ PSEUDO/PRENOM : .THANATOS / CLARISSE
MessageSujet: Re: Damian ⚡ To be continued.   Dim 7 Déc - 13:13


~ essuie toi les pieds sur le paillasson ~
il est des notres il a bu son verre comme les autres
✰ ✰ ✰


Bon, je suis pas co avec le bon compte, mais JE VALIIIIIIIIIIIIIIIDE :aaa: Bref, va violer ma boite à mps sous maebh pour qu'on se trouve un rp :**: :casserole:

Te voilà validé(e) mon poulet :swag: bienvenue parmi nous mon ami(e)! Pour t'aider voici le petit guide de nouvel arrivant bounce
Pour commencer, si tu as besoin renseignes toi sur la ville où t'habites et l'époque à laquelle on est :keur: Si tu as des questions n'hésites pas à aller voir ce post.
Pour ce qui est de la gestion de ton personnage, nous te donnons rendez vous . Tu pourras y faire toutes tes demandes :coeur:
Et enfin, éclates toi mon canard :hanwi:
© vendetta pour our deal 2014

_________________
TAKE SHELTER, TAKE THE PRESSURE
Take shelter, take the pressure, do what you want tonight, it's alright if you want to get used, then get used
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Damian ⚡ To be continued.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Damian ⚡ To be continued.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» commandes dessins - Damian
» Natasha L. Damian
» Damian M. Cantrell ~ "Et j'aime pas les chats !" [terminé !]
» E malo nascitur omne malum [Damian Thompson]
» Agent Destructeur - Damian Lee (avec Dolph Lundgren)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUR DEAL. :: JUST A NAME ON A WALL :: the angels's identities :: let the angels fly-